Calculateur de primes
Prendre rendez-vous

Demander un entretien-conseil

Finding the right insurance solution is sometimes not easy. Our customer advisers are therefore happy to take time for you.

Demander conseil
Un père et son fils plantent un arbre

Monarde fistuleuse

Monarde fistuleuse = Monarda fistulosa // Lamiacées = Lamiaceae (syn. bergamote sauvage)

Noms populaires: bergamote sauvage, monarde rose, monarde sauvage

Bourdon sur fleurs violettes d'ortie sauvage

Histoire

Le genre Monarde, venu des régions d’Amérique du Nord et du Mexique, a été introduit en Europe par les colons et les navigateurs. La plante tire son nom botanique du médecin et botaniste espagnol, le Dr Nicolas Monardes de Sevilla (1493-1588), qui a rédigé en 1569 un livre sur la flore d’Amérique du Nord. En plus de son activité de médecin et botaniste, Nicolas Monardes s’est surtout consacré au commerce de l’ananas, de la cacahuète et du maïs avec les populations indigènes. Dans son livre, il s’est servi des connaissances des populations indigènes d’Amérique du Nord.

Plusieurs tribus amérindiennes connaissaient déjà les bienfaits de la monarde sauvage, utilisée avec succès contre les rhumes et autres maladies affectant les bronches. Les Hopis, installés dans le nord-est de l’Arizona, utilisaient de la cire d’abeille mélangée à un extrait des précieux composants de la monarde rose pour leurs cérémonies et leurs rituels.

Botanique et culture

Le genre Monarde compte environ 15 espèces de plantes, bisannuelles à vivaces. Les fleurs et leur tige peuvent atteindre 80 cm, voire plus selon la variété.

La monarde fistuleuse se multiplie essentiellement par division de touffes plus anciennes ou par les boutures de tête, mais aussi par les semis. Dans ce cas, des semences fraîches sont nécessaires. Les tiges anguleuses et peu ramifiées sont vertes à rouges. Les longues feuilles pointues sont de forme ovale, ont un bord denté et des nervures secondaires parallèles. La floraison s’étend de fin mai ou juin à septembre.

La bergamote sauvage aime les endroits ensoleillés à mi-ombragés ainsi qu’un sol bien perméable, riche en nutriments et en humus. Il est recommandé de diviser et de replanter la monarde tous les trois ans. Malheureusement, les monardes sont très sujettes aux attaques d’oïdium. Les plantes doivent donc être arrosées régulièrement de purin d’ortie, que l’on peut aussi pulvériser sur toute leur surface pour les fortifier.

La monarde sauvage nourrit les abeilles, les bourdons, mais aussi les papillons. Comme elle se retire dans la terre pendant la saison froide, les parties qui dépassent de la terre doivent être coupées au début de l’automne ou au printemps, juste au ras du sol. Ce conseil s’applique d’ailleurs à l’ensemble des monardes.

Pour les amis des herbes aromatiques qui ne possèdent pas leur propre jardin: si on lui apporte les soins et «l’affection» dont elle a besoin, la bergamote sauvage peut aussi être cultivée dans de grands pots.

Nous souhaitons préciser qu’en plus de la monarde fistuleuse, d’autres monardes peuvent également être utilisées à des fins médicales ou culinaires. La monarde sauvage est une belle plante, qui trouve sa place dans tous les jardins d’herbes aromatiques.

 

REMARQUE: il existe une multitude de cultures et de croisements aux couleurs les plus diverses. Qu’elles soient violettes, roses, blanches ou même rose vif, ces cultures peuvent tout simplement servir de plantes d’ornement et ainsi apporter de belles touches colorées aux jardins de plantes vivaces.

Utilisation dans la médecine naturelle

Les Hopis préparaient les feuilles de la monarde fistuleuse en infusion en tant que remède efficace contre la bronchite et le rhume. La plante est en effet riche en thymol, un antiseptique efficace. Différents traités d’herboristerie indiquaient qu’une infusion préparée à partir de la fleur ou des feuilles pouvait également soulager les nausées, les ballonnements, les douleurs menstruelles et les insomnies.

La monarde fistuleuse est une plante médicinale très précieuse, qui a toute sa place en médecine naturelle.

Pour toute question sur les nombreux usages de la monarde fistuleuse, veuillez consulter un naturopathe ou un droguiste bien établi.

Utilisation en cuisine

Les fleurs de la monarde sauvage peuvent être utilisées dans les salades pour y apporter des touches de couleur vive. Elles peuvent également accompagner les salades de fruits frais, les desserts, les crèmes et les glaces.

Sirops et limonades aux herbes, thé et même vinaigre aux herbes aromatiques: la monarde sauvage permet d’apporter des nuances tout à fait intéressantes dans la cuisine moderne.

De nombreux amateurs de jardinage et de cuisine connaissent plutôt la monarde sauvage, tout comme la mélisse dorée, pour ses vertus médicinales. Or elle a beaucoup à apporter en cuisine aussi, puisqu’elle permet de préparer de délicieux milk-shakes, yaourts, confitures, etc.

Ce qui est moins connu, c’est que les jeunes feuilles, bien tendres, peuvent également être utilisées pour assaisonner les sauces, le poisson et même la volaille. À utiliser avec parcimonie!

Bols de crêpes, de sirop, de baies et de crème

Recette: Pancakes à la betterave avec sirop à la monarde fistuleuse et baies fraîches

Sirop à la monarde fistuleuse (1,5 l)

 

Ingrédients:

  • 40 g (1 poignée) de fleurs fraîches de monarde fistuleuse (soit 2,5 g de fleurs séchées)
  • 1 l d’eau
  • 1 kg de sucre
  • 20 g d’acide citrique


Préparation:

  1. Mettre les fleurs de monarde fistuleuse dans une carafe haute.
  2. Porter l’eau à ébullition et la verser immédiatement sur les fleurs.
  3. Ajouter le sucre et l’acide citrique et mélanger jusqu’à ce que le sucre soit complètement dissous.
  4. Mettre un linge sur la carafe et laisser reposer à température ambiante jusqu’au lendemain.
  5. Verser le liquide dans une casserole en filtrant à travers une passoire fine ou une gaze.
  6. Porter ensuite lentement à ébullition en remuant sans arrêt avant de verser dans des bouteilles propres et préchauffées jusqu’à ce que le sirop arrive juste en dessous du bord. Bien refermer avec un couvercle.

S’il est stocké au frais et à l’abri de la lumière, le sirop de monarde fistuleuse se conserve au moins 6 à 8 mois.

Astuce anti-gaspillage: une fois le sirop ouvert, il doit être conservé au réfrigérateur. Je recommande donc d’utiliser de petites bouteilles pour le remplissage et le stockage.

 

Pancakes à la betterave (pour 2 personnes)

 

Ingrédients:

  • 150 g de betteraves cuites
  • 130 ml de lait d’avoine
  • 2 c. à s. de sirop de monarde fistuleuse
  • 1 œuf
  • 130 g de farine
  • 2 c. à c. de levure
  • 1 c. à s. d’huile de colza pour la cuisson
  • 1 pincée de sel
  • 2 c. à s. de yaourt nature ou au lait de coco
  • 1 poignée de baies de saison
  • 2 c. à s. de sirop de monarde fistuleuse

 

Préparation:

  1. Mixer en purée fine les betteraves avec le lait d’avoine et le sirop.
  2. Battre l’œuf, puis l’ajouter.
  3. Mélanger les ingrédients secs dans un saladier et les ajouter à la préparation liquide.
  4. Faire cuire les pancakes des deux côtés dans une poêle avec un peu de matière grasse. Veiller à ce que la poêle ne soit pas trop chaude pour que les pancakes ne perdent pas leur couleur rouge.
  5. Dresser et ajouter du yaourt et des baies.
  6. Arroser de sirop de monarde fistuleuse maison. Bon appétit!

Les auteurs

Christian Fotsch

Christian Fotsch rédige depuis 2006 la newsletter consacrée aux herbes d’EGK-Caisse de Santé. C’est en autodidacte qu’il a appris ses vastes connaissances sur les herbes. Avec sa femme Ursula, il a tenu à Brienz le jardin des herbes et plantes médicinales Silberdistel jusqu’en 2010, puis le célèbre hôtel «Lindenhof», toujours à Brienz, consacré aux plantes, jusqu’en 2019.


Mirko Buri

Depuis 2022, Mirko Buri crée des recettes pour la newsletter consacrée aux herbes d’EGK. L’ancien chef distingué au Gault & Millau est le fondateur de FOODOO, qui transforme les légumes retirés de la chaîne de distribution parce qu’ils ne peuvent pas être commercialisés de manière rentable dans le commerce de gros. Ce pionnier de la lutte contre le gaspillage alimentaire est notamment l’auteur du livre de recettes «Restenlos glücklich». Jusqu’en mars 2020, il exploitait également avec «Mein Küchenchef» le premier restaurant de lutte contre le gaspillage alimentaire de Suisse.

foodoo.world

Qu'est-ce que vous cherchez?
loading
Chat bot Guten Tag, haben Sie Fragen? Schreiben Sie uns Ihre Anliegen gerne im Chat!