Calculateur de primes
Prendre rendez-vous

Demander un entretien-conseil

Finding the right insurance solution is sometimes not easy. Our customer advisers are therefore happy to take time for you.

Demander conseil
Un père et son fils plantent un arbre

Ajowan

Ajowan (thym indien) – Trachyspermum ammi / Apiacées = Apiaceae

Pot de cumin royal et de feuilles de cumin royal

Histoire

On manque d’éléments qui permettraient d’identifier à coup sûr le lieu de provenance de l’ajowan. À en croire plusieurs sources, la plante serait originaire de certaines régions d’Égypte. Dès le début du Moyen-âge, l’ajowan a été exporté d’Égypte et du bassin oriental de la Méditerranée vers l’Inde, le Pakistan, l’Afghanistan et l’Iran.

La plante, appelée «ajvain» en hindi, est désignée sous le nom d’«ammios» dans les textes en grec ancien. Parce qu’on l’associe à une certaine mythologie, elle est malheureusement l’objet d’allégations parfois très inexactes et contradictoires reproduites dans plusieurs publications et notamment sur Internet

Botanique et culture

Si force est d’admettre que l’ajowan est une plante condimentaire plutôt inconnue dans nos régions, il vaut tout de même la peine de regarder cette épice exotique d’un peu plus près.

En Suisse, l’ajowan peut se cultiver au jardin. La meilleure période pour un semis direct en plein sol est à partir de la mi-mai, après les dernières gelées. On choisira un emplacement ensoleillé, mais pas trop. Il est important de bien bêcher et ameublir le sol de la platebande, si possible en y mélangeant du compost. Les semences fraîches sont déposées dans des sillons séparés d’environ 30 cm, puis recouvertes de terre que vous maintiendrez toujours humide tout en évitant absolument la persistance de nappes d’eau. Après la germination, les plantons sont isolés.

L’ajowan est une plante annuelle qui peut atteindre 50 cm de hauteur si les conditions sont favorables. Entre ses feuilles finement découpées se développent de petites fleurs blanches, regroupées en ombelles, qui s’épanouissent en été et accueillent alors abeilles et bourdons, comme beaucoup d’autres ombellifères.

Utilisation dans la médecine naturelle

L’ajowan est une plante médicinale efficace très utilisée en médecine ayurvédique. La distillation de ses fruits donne l’huile essentielle d’ajowan, un principe actif bien connu dans la médecine indienne qui l’utilise dans les gouttes antitussives. L’ajowan est pris aussi sous forme de tisane, par exemple lors de troubles digestifs. Les grains d’ajowan stimulent la digestion, en particulier celle de mets gras et flatulents. Ils peuvent également soulager les crampes d’estomac et les coliques. Quelques gouttes d’huile d’ajowan prises sur un morceau de sucre ont aussi un effet calmant sur les céphalées et les migraines.

Nous attirons ici votre attention sur la nécessité de vous renseigner auprès d’un droguiste ou d’un naturopathe.

Utilisation en cuisine

Les grains d’ajowan séchés ont un arôme très prononcé qui rappelle le thym. Dans la cuisine indienne, on les ajoute souvent à des légumes féculents (pommes de terre) ou à d'autres aliments de consommation courante comme les légumineuses, qui connaissent d’ailleurs un regain d’intérêt dans la cuisine occidentale. L’ajowan soutient la digestion, raison pour laquelle on recommande d’en mettre quelques grains sur les viandes grasses pour rendre les repas plus digestes.

Il est bon de faire revenir brièvement les grains dans un peu de beurre ou d’huile avant de les ajouter au plat; cela libère des composés gustatifs et facilite leur répartition. L’arôme s’en trouve sensiblement renforcé.

Les grains d’ajowan peuvent être utilisés à la place de notre cumin des prés indigène (Carum carvi) pour épicer les soupes, le pain et autres articles de boulangerie, les pommes cuites et les fromages. Cela permet de créer de nouvelles recettes exquises et originales et d’essayer des variations.

Si vous ne disposez pas d’un jardin ou n’avez pas la «main verte», vous pouvez obtenir l’ajowan dans des boutiques spécialisées.

Tranches de courge cuites au four avec du cumin royal

Recette: Tranches de courge à l’ajowan

Ingrédients: 

  • 1 kg courge (p. ex. Hokkaïdo)
  • 2 gousses ail
  • 2 c. à thé ajowan ou cumin
  • 6 c. à s. huile d’olive
  • Selon goût (sans excès) sel

 

Préparation:

  1. Couper la courge en deux dans le sens de la longueur et la nettoyer de l’intérieur pour en sortir les graines. Débiter la courge en quartiers et les peler à l’aide d’un éplucheur.
  2. Préchauffer le four à 220°C.
  3. Presser les gousses d’ail, broyer l’ajowan ou le cumin dans un mortier. Mélanger le tout dans l’huile d’olive avec un peu de sel pour en faire une marinade.
  4. Disposer les tranches de courge sur une plaque et les enduire de marinade avec un pinceau.
  5. Glisser la plaque dans le four et laisser cuire pendant 20-25 minutes.

Suggestion: servir avec de la salade, évent. en accompagnement avec de la viande.

Les auteurs

Christian Fotsch

Christian Fotsch exploite sa propre pépinière de plantes aromatiques et médicinales à Brienz, dans l'Oberland bernois. Il est également chargé de l'entretien des jardins de plantes aromatiques et médicinales du musée de Ballenberg et de la production de plantes pour les jardins d'exposition alpins de Ricola AG. Dans ses cours, il ouvre les yeux des participants sur les vertus curatives des plantes indigènes.


Brigitte Speck

Brigitte Speck est diététicienne et possède son propre cabinet. Elle propose des cours de cuisine pour les enfants. Le fait qu'ils soient toujours complets prouve qu'elle sait associer une alimentation saine à un plaisir extrême. Elle a publié plusieurs livres de cuisine à succès sur le thème de la stévia et de l'alimentation des enfants.

Qu'est-ce que vous cherchez?
loading
Chat bot Guten Tag, haben Sie Fragen? Schreiben Sie uns Ihre Anliegen gerne im Chat!