Calculateur de primes
Prendre rendez-vous

Demander un entretien-conseil

Finding the right insurance solution is sometimes not easy. Our customer advisers are therefore happy to take time for you.

Demander conseil
Un père et son fils plantent un arbre

Bugle rampante

Bugle rampante – Ajuga reptans L. / Lamiacées = Lamiaceae

Noms communs: ivette pourpre, herbe de St Laurent pourpre

Bugle rampante

Histoire

La nature nous offre de tout temps une multitude de plantes médicinales et d’herbes sauvages comestibles – notamment la bugle rampante dont il est fait mention dans différents écrits dès le 15e siècle.

Le savant, médecin et pharmacien anglais Nicholas Culpeper (1616 – 1654) ne voyait pas dans la bulbe rampante seulement une herbe cicatrisante, mais vantait également ses bienfaits en tant que remède efficace contre la gueule de bois – «Qui a la sagesse de s’engouer d’elle pour ses vertus fera bien de toujours avoir avec lui un sirop de ses fleurs à prendre en cas de besoin ainsi qu’une pommade et un emplâtre de bugle rampante à appliquer sur la peau».

Les propriétés curatives de la bugle sont également décrite sous forme détaillée dans les manuels d’herboristerie des «pères de la botanique» – Hieronymus Bock, Leonhart Fuchs et Otto Brunfels.

Botanique et culture

La plupart des quelque 50 espèces annuelles à pluriannuelles du genre poussent dans les zones tempérées d’Europe et d’Asie. Mais on trouve également quelques espèces en Australie.

La bugle rampante (Ajuga reptans) décrite dans cette Newsletter EGK privilégie les lieux semi-ombragés à ombragés, on la rencontre donc fréquemment dans la forêt et les clairières. La plante pluriannuelle peut atteindre une taille de 15 à 30 centimètres selon l’emplacement. Elle a besoin pour bien pousser d’un sol forestier perméable et riche en humus. Au printemps, le rhizome très ramifié développe d’abord des feuilles vert foncé luisantes, qui prennent ensuite fréquemment une coloration rouge-brûnatre. Le feuillage est légèrement ondulé et peut attendre à maturité une longueur de jusqu’à huit centimètres. La bugle rampante doit probablement son nom actuel aux stolons qu’elle produit. À partir de mai, elle pousse en hauteur et développe une tige florifère dressée. Les fleurs labiées violettes forment un épi haut en couleur durant les mois de mai et juin. La plante vivace résiste bien au froid.

Si vous avez du mal à trouver la bugle rampante dans la nature, nous vous recommandons de vous adresser à un jardin botanique ou à une pépinière.

Utilisation dans la médecine naturelle

La bugle rampante peut être utilisée en usage interne sous forme de tisane ou de teinture en cas de troubles de la digestion, qu’elle soulage de manière naturelle. À signaler que cette herbe est employée spécialement contre les brûlures d’estomac et les ulcères de l’estomac. La bugle rampante peut également être utilisée contre les inflammations de la bouche et de la gorge – donc également en cas d’angine. Comme la bugle rampante a aussi une action calmante, elle peut également soulager en cas d’insomnie et de nervosité. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, analgésiques et diurétiques, la bugle rampante se prête également très bien au traitement des processus inflammatoires d’origine rhumatismale. Nous tenons néanmoins à souligner qu’il est recommandé de consulter un praticien de naturothérapie agréé ou un droguiste pour un diagnostic.

Utilisation en cuisine

La grande diversité des herbes sauvages permet d’enrichir notre cuisine et d’apporter ainsi de la variété dans les menus quotidiens grâce à des recettes goûteuses. Mais il est nécessaire de bien les connaître les plantes si l’on veut les récolter dans la nature et les utiliser ensuite.

De mars jusqu’au mois de juillet, les jeunes feuilles aromatiques peuvent donner une saveur particulière aux plats de viande et de légumes. Cette herbe au goût légèrement amer qui rappelle celui de l’endive permet de confectionner de délicieux plats à base de séré aux herbes et des salades goûteuses. Cette herbe bien particulière peut également être utilisée dans la cuisine naturelle pour confectionner bien d’autres mets tels que farces de légumes, pains aux herbes, quiches et plats aux œufs.

Poêlée de frittata et de blettes

Recette: Frittata à la bugle

Ingrédients: 

  • 2 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 oignon
  • 6 œufs
  • 1 dl d’eau un peu de sel aux herbes
  • 1 poignée de petites feuilles et de fleurs de bugle

 

Préparation:

  1. Hacher finement l’oignon. Mélanger jusqu’à consistance mousseuse les œufs, l’eau et le sel aux herbes. Ajouter les petites feuilles et les fleurs de bugle.
  2. Faire chauffer l’huile d’olive dans une petite poêle. Ajouter le mélange à base d’œufs et laisser prendre lentement à feu doux. La frittata peut être servie dès que l’on ne voit plus de liquide à sa surface.

Les auteurs

Christian Fotsch

Christian Fotsch exploite sa propre pépinière de plantes aromatiques et médicinales à Brienz, dans l'Oberland bernois. Il est également chargé de l'entretien des jardins de plantes aromatiques et médicinales du musée de Ballenberg et de la production de plantes pour les jardins d'exposition alpins de Ricola AG. Dans ses cours, il ouvre les yeux des participants sur les vertus curatives des plantes indigènes.


Brigitte Speck

Brigitte Speck est diététicienne et possède son propre cabinet. Elle propose des cours de cuisine pour les enfants. Le fait qu'ils soient toujours complets prouve qu'elle sait associer une alimentation saine à un plaisir extrême. Elle a publié plusieurs livres de cuisine à succès sur le thème de la stévia et de l'alimentation des enfants.

Qu'est-ce que vous cherchez?
loading
Chat bot Guten Tag, haben Sie Fragen? Schreiben Sie uns Ihre Anliegen gerne im Chat!