Calculateur de primes
Prendre rendez-vous

Demander un entretien-conseil

Finding the right insurance solution is sometimes not easy. Our customer advisers are therefore happy to take time for you.

Demander conseil
Un père et son fils plantent un arbre

Cochléaire officinale

Cochléaire officinale = Cochlearia officinalis // Brassicacées = Brassicaceae

Nom vernaculaire: herbe au scorbut, herbe aux cuillères, cranson officinal

Cochléaire officinale entre les pierres

Histoire

Autrefois, la cochléaire officinale était le remède le plus utilisé contre le scorbut des navigateurs. On dit que les Vikings l’ont emportée en mer comme remède contre cette maladie. C’est pour cette raison qu’on la connaît aussi sous le nom vernaculaire d’herbe au scorbut. La cochléaire officinale (Cochlearia officinalis) est une plante cultivée ancienne que l’on trouvait encore dans de nombreux jardins jusqu’au siècle dernier.

Botanique et culture

La dénomination «cresson» en français désigne de nombreuses plantes comme le cresson de fontaine, la capucine, le cresson d’hiver, etc., pour n’en citer que quelques-unes. La plante décrite ci-dessous est la cochléaire officinale, qui fait partie de cette famille.

La cochléaire officinale pousse en tant que plante herbacée annuelle ou bisannuelle, voire faiblement résistante. Cette belle herbe vert clair est multipliée par les semis. Il est possible de semer directement de mars à avril ou d’août à septembre. Mais pour que les semis puissent pousser en deux à trois semaines, il faut absolument des semences fraîches. La racine est en forme de fuseau et possède de nombreuses racines fibreuses. La plante atteint une hauteur de 20 à 50 cm. Les feuilles forment une rosette de base répartie sur la tige. Les feuilles de base ressemblent à une cuillère, d’où son nom «d’herbe aux cuillères». Les petites fleurs blanches réunies en grappe attirent bien les abeilles et les bourdons.

La cochléaire officinale n’est pas très exigeante pour le sol. Elle pousse dans toutes les zones plutôt humides et, malgré sa teneur élevée en eau, elle est très insensible au froid et aux nuisibles.

Utilisation dans la médecine naturelle

En tant que plante médicinale, la cochléaire officinale est censée aider à lutter contre la fatigue printanière et à se régénérer après de gros efforts physiques. On dit qu’elle a un effet hémostatique en cas de saignements bucco-nasaux, tandis que le thé de la plante séchée est utilisé pour apaiser la goutte et les rhumatismes.

L’extrait à l’eau froide, dont les composants sont dissous dans un bain d’eau froide pendant environ 18 heures, sert au rinçage dentaire et aide donc aussi à lutter contre la parodontose.

N’hésitez pas à vous adresser à un naturopathe ou à un droguiste qualifié si vous avez des questions.

Utilisation en cuisine

Cueille les feuilles en forme de cuillère, au goût épicé et évocateur de cresson. Les feuilles fraîches sont finement hachées dans des sauces, du fromage blanc et des plats à base d’œufs. Elles sont également utilisées pour accompagner des plats à base de beurre et de pommes de terre. La cochléaire officinale est verte toute l’année, même sous une couche de neige hivernale. À l’exception de la période de floraison en mai et juin, la récolte des feuilles est donc possible toute l’année. Comme il n’est pas possible de sécher la cochléaire officinale, il ne faut récolter à la fois que ce dont on a besoin et que l’on peut transformer.

Assiette de taboulé avec cochléaire officinale, concombre et tomates

Recette: Taboulé à la cochléaire officinale

pour 4 personnes

Ingrédients: 

  • 1 tasse d’eau salée
  • 1 tasse (150 g) de semoule
  • 6-7 c. à s. de jus de citron
  • 4 c. à s. d’huile d’olive
  • 1 petite courgette
  • 1 concombre nostrano
  • 12 tomates cerises
  • 1 branche de menthe poivrée
  • 1 tasse de feuilles de cochléaire médicinale
  • Une pincée de sel aux herbes

 

Préparation:

  1. Faire bouillir l’eau salée.
  2. Verser la semoule dans un grand saladier. Verser de l’eau dessus. Laisser infuser 5 minutes. Égrainer la semoule à l’aide d’une fourchette.
  3. Ajouter le jus de citron et l’huile d’olive à la semoule et mélanger.
  4. Couper la courgette et le concombre en petits dés.
  5. Couper en deux les tomates cerises.
  6. Couper finement les feuilles de menthe.
  7. Couper finement les feuilles de cochléaire officinale.
  8. Ajouter à la semoule les courgettes, le concombre, les tomates cerises, la menthe et les feuilles de cochléaire officinale. Mélanger et assaisonner d’un peu de sel aux herbes.

Les auteurs

Christian Fotsch

Christian Fotsch exploite sa propre pépinière de plantes aromatiques et médicinales à Brienz, dans l'Oberland bernois. Il est également chargé de l'entretien des jardins de plantes aromatiques et médicinales du musée de Ballenberg et de la production de plantes pour les jardins d'exposition alpins de Ricola AG. Dans ses cours, il ouvre les yeux des participants sur les vertus curatives des plantes indigènes.


Brigitte Speck

Brigitte Speck est diététicienne et possède son propre cabinet. Elle propose des cours de cuisine pour les enfants. Le fait qu'ils soient toujours complets prouve qu'elle sait associer une alimentation saine à un plaisir extrême. Elle a publié plusieurs livres de cuisine à succès sur le thème de la stévia et de l'alimentation des enfants.

Qu'est-ce que vous cherchez?
loading
Chat bot Guten Tag, haben Sie Fragen? Schreiben Sie uns Ihre Anliegen gerne im Chat!