Calculateur de primes
Prendre rendez-vous

Demander un entretien-conseil

Finding the right insurance solution is sometimes not easy. Our customer advisers are therefore happy to take time for you.

Demander conseil

Comment réussis-tu mieux: en étant indulgent(e) ou dur(e) envers toi-même? (1re partie)

Récemment, j’ai fait la connaissance de Philipp Röthlin, psychologue du sport à Macolin, et j’ai eu avec lui une conversation tellement fascinante que je tiens absolument à vous en parler.

Philipp travaille avec des sportifs d’élite, mais dans le cadre d’un projet de recherche, il se penche sur une question qui pourrait s’étendre bien au-delà du sport: réussit-on mieux en étant indulgent ou dur envers soi-même?

Avant de discuter avec Philipp, je croyais connaître la réponse. Je pensais que je n’aurais jamais été aussi loin si je n’avais pas été très dure avec moi-même, si je ne m’étais pas torturée, flagellée, dénigrée. J’en ai parlé à Philipp. Il m’a écouté et m’a ensuite demandé si j’avais déjà entendu parler d’autocompassion.

Ce n’était pas le cas.

L’autocompassion est un concept établi en psychologie clinique, qui évoque la manière dont les gens se comportent avec eux-mêmes. Philipp m’a dit: «On sait qu’être aimable et compatissant avec soi-même est bénéfique pour la santé mentale et le bien-être. Or, tout comme toi, les sportives et sportifs sont plutôt sceptiques face à ce constat. Ils pensent que le fait d’être gentils avec eux-mêmes les empêchera de réussir. Ils disent: j’ai besoin de l’autocritique pour être performant ou tenir le cap pendant l’entraînement.»

J’ai dit à Philipp que je ne connaissais guère de sportifs d’élite qui étaient gentils avec eux-mêmes. Philipp m’a dit que c’était en partie lié au système sportif: «Tôt ou tard, tu te comportes avec toi-même de la manière dont on te traite. Mais ne te méprends pas: faire preuve d’autocompassion ne signifie pas que l’on se contente de faire la moitié de l’entraînement. Il s’agit d’un soutien personnel, associé à l’idée d’exploiter son propre potentiel.»

Maintenant, j’étais convaincue. Je voulais en savoir plus. Je raconterai dans mon prochain article de blog ce que Philipp m’a encore appris.

Qu'est-ce que vous cherchez?
loading